Pour contrôler, investiguer, et assurer la prévention des maladies, les personnels techniques du MINSANTE doivent avoir les

compétences de base en épidémiologie.  Des formations sont nécessaires à chaque niveau de la pyramide sanitaire pour renforcer les compétences dans la surveillance, la réponse aux épidémies et l’utilisation des données pour prendre des décisions.

Depuis 2010, le « Cameroun Field Epidemiology Training Program » (CAFETP)  implémente la formation avancée en épidémiologie de terrain de deux ans.  Afin de former tous les personnels en charge de la surveillance au niveau des districts et des  régions, le MINSANTE/CAFETP  a lancé en  2016 un programme de Formation de Base de 3 mois avec l’appui du gouvernement américain à travers CDC et DTRA.

FORMATION DE BASE AU CAMEROUN

Les cours standardisées sont développés par CDC et sont implémentés dans une vingtaine de pays. Ces cours sont adaptés et validés par le MINSANTE Cameroun. La formation de base est axée sur le travail effectué par les apprenants à leur poste d’affectation. A la suite des cours théoriques, les apprenants retournent à leur lieu de service, et y mènent les activités de terrain en utilisant les données sur lesquelles ils travaillent quotidiennement.  Cette méthode leur permet d’acquérir des compétences de base essentielles pour la surveillance des maladies, à savoir, la détection des maladies, l’importance de la définition des cas, l’analyse des données et l’interprétation des résultats pour conduire la prise des décisions, le résumé des données en utilisant des tableaux et graphiques simples, l’investigation des cas et le suivi et l’évaluation dans la surveillance.

CHRONOGRAMME DE LAFORMATION

Chaque cohorte compte 25 apprenants qui reçoivent au total 3 semaines de formation

théorique suivies de 10 semaines de stage pratique dans leurs lieux de service.  Les 2 premiers ateliers théoriques sont suivis de 5 semaines de stage pratiques.

ENCADREURS

La formation théorique et le suivi des apprenants pendant leurs activités de terrain sont

faits par près de 50 acteurs experts dans la surveillance, travaillant dans les directions et programmes clés pour la gestion et le contrôle des épidémies et de la surveillance, en service au Ministère de la Santé Publique (DLMEP, DSF, PEV, ONSP, CNLS, LNSP,…) et au MINDEF. Les  CERPLES des Régions y jouent un rôle important. Tous ces acteurs sont encadrés par le personnel technique du CAFETP/DLMEP dans le cadre du suivi des apprenants FETP de base.

APPRENANTS

Cette formation est conçue pour les personnels responsables de la surveillance et la réponse aux flambées dans les régions, les districts et les grands hôpitaux. Un profil bien défini doit suivre la formation (voir figure ci-contre). Les apprenants viennent du MINSANTE, MINEPIA, MINDEF, et du MINJUSTICE.

ACTIVITES REALISEES PAR CAFETP

Le programme a été lancé le premier trimestre de 2016 dans la région de l’Est.  En juin

2018, plus de 400 personnels de santé ont été formés en 14 cohortes dans 7 régions et plus de 80 personnels de santé sont en formation. Au Cameroun, une masse critique de personnels est capacité selon les standards internationaux du système de surveillance. Il en résulte que les personnels formés ont fait plus de 40 investigations entre janvier 2017 et Avril 2018, ont analysé plus de 200 problèmes de santé et on audité plus de 500 fois la qualité des données de surveillance.

Un réseau WhatsApp des FETP de base est mis en place dans chaque région pour améliorer la communication.

Le programme réalise aussi chaque année des sessions de recyclage dans les régions déjà formés dont en 2017, 76% des personnels formés en FETP de base dans la région de l’Est en ont bénéficié.  La capacité accrue facilite la détection précoce des problèmes de santé publique. Le programme offre aussi des sessions d’élaboration de résumes scientifiques.