Le programme de formation FETP est mis en place par le Ministère de la Santé (MINSANTE) avec la collaboration du Ministère de l’Enseignement Supérieur (MINESUP) et l’Université de Buea.  Les résidents sont des personnels du MINSANTE et du Ministère de l’Élevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA) du Cameroun et d’autres pays d’Afrique Central (République Centrafricaine et Tchad). Le but est d’atteindre le seuil du Règlement Sanitaire International de 1 épidémiologiste/200 000 habitants.         

Pendant la formation, les domaines de compétences requis sont les méthodes épidémiologiques, la biostatistique, la surveillance en santé publique, la communication, l’informatique, et l’épidémiologie des maladies prioritaires. L’enseignement théorique se concentre sur l’épidémiologie, la biostatistique, la surveillance des maladies et l’investigation des flambées épidémiques. Les résidents doivent passer des examens et compléter des livrables pour recevoir le certificat.

COURS THEORIQUES ET STAGE PRATIQUES

CAFETP met l’accent sur l’expérience pratique : les cours théoriques représentent 25% du temps et 75% du temps sont consacrés au stage pratique. Les cours théoriques sont dispensés à Yaoundé au bureau CAFETP/MINSANTE par le personnel du MINSANTE travaillant dans la surveillance épidémiologique, CDC et autres experts et à l’Université de Buea. Les stages pratiques se déroulent dans les différentes directions et programmes prioritaires du MINSANTE des pays d’origine des résidents (DLMEP, CNLS, PNLP, PEV, DSF, etc).

PERSONNES FORMEES

Depuis 2011, le CAFETP a formé 5 cohortes de médecins, de vétérinaires et de techniciens de laboratoire au Cameroun, au Tchad, en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo. La cohorte 6 en est cours de formation.

ACTIVITES REALISEES PAR LES RESIDENTS                                                                                                                            

Chaque année, les résidents CAFETP font 16 évaluations de systèmes de surveillance et évaluations de programme.  Le CAFETP a participé à plus de 35 investigations dans les 3 pays (CMR, RCA et Tchad) entre Janvier 2017 et Avril 2018.