Supervision technique

 Encadreurs-Superviseurs techniques

La formation théorique et le suivi des apprenants pendant leurs activités de terrain sont faits par près de 50 acteurs experts dans la surveillance, travaillant dans les directions et programmes clés pour la gestion et le contrôle des épidémies et de la surveillance, en service au Ministère de la Santé Publique (DLMEP, DSF, PEV, ONSP, CNLS, LNSP,…) et au MINDEF. Les  CERPLES des Régions y jouent un rôle important. Tous ces acteurs sont encadrés par le personnel technique du CAFETP/DLMEP dans le cadre du suivi des apprenants FETP de base.

 

La formation des superviseurs techniques

La supervision technique des apprenants FETP de base durant la période de formation est effectuée par des responsables de la surveillance provenant de différentes directions et programmes de lutte contre la maladie en collaboration avec le Programme et selon les termes définis par le guide d’implémentation de cette formation. Dans un souci d’harmonisation des contenus et des méthodes d’encadrement des apprenants du FETP de base, le CAFETP organise des sessions annuelles de formation des superviseurs techniques.

Objectifs de la formation des superviseurs techniques FETP de base

  • Former des superviseurs pour l’accompagnement technique des apprenants du programme d’Epidémiologie de Terrain FETP de Base.
  • Préciser les rôles et responsabilités des superviseurs techniques
  • Renforcer les capacités des formateurs en FETP de base
  • Former un nouveau panel de formateurs et recycler les anciens
  • Former sur les nouveaux modules de formation

 

Déroulement de la formation des superviseurs techniques

Les superviseurs techniques FETP de base sont formés pendant un atelier de 6 jours par des  personnels du Ministère de la Santé ou partenaires techniques qui jouissent d’une expérience en santé publique et en épidémiologie de terrain. Au cours de cet atelier ils abordent les différents modules de formation d’une cohorte. Mais également les aspects administratifs, logistiques et techniques préparatoires à un une formation FETP de base. Au terme de cette formation, chaque superviseur  technique est informé sur son rôle et sa responsabilité.

Formation des formateurs 2018

 

FETP de base

Atelier FETP de base-Cohorte 1 du niveau central

Pour contrôler, investiguer, et assurer la prévention des maladies, les personnels techniques du MINSANTE doivent avoir les compétences de base en épidémiologie.  Des formations sont nécessaires à chaque niveau de la pyramide sanitaire pour renforcer les compétences dans la surveillance, la réponse aux épidémies et l’utilisation des données pour prendre des décisions.

Depuis 2010, le « Cameroun Field Epidemiology Training Program » (CAFETP)  implémente la formation avancée en épidémiologie de terrain de

Plan d’implémentation FETP de base

deux ans.  Afin de former tous les personnels en charge de la surveillance

au niveau des districts et des  régions, le MINSANTE/CAFETP  a lancé en  2016 un programme de Formation de Base de 3 mois avec l’appui du gouvernement américain à travers CDC et DTRA.

 

 

FORMATION DE BASE AU CAMEROUN

Les cours standardisées sont développés par CDC et sont implémentés dans une vingtaine de pays. Ces cours sont adaptés et validés par le MINSANTE Cameroun. La formation de base est axée sur le travail effectué par les apprenants à leur poste d’affectation. A la suite des cours théoriques, les apprenants retournent à leur lieu de service, et y mènent les activités de terrain en utilisant les données sur lesquelles ils travaillent quotidiennement.  Cette méthode leur permet d’acquérir des compétences de base essentielles pour la surveillance des maladies, à savoir, la détection des maladies, l’importance de la définition des cas, l’analyse des données et l’interprétation des résultats pour conduire la prise des décisions, le résumé des données en utilisant des tableaux et graphiques simples, l’investigation des cas et le suivi et l’évaluation dans la surveillance.

 

CHRONOGRAMME DE LA FORMATION

Chaque cohorte compte 25 apprenants qui reçoivent au total 3 semaines de formation théorique suivies de 10 semaines de stage pratique dans leurs lieux de service.  Les 2 premiers ateliers théoriques sont suivis de 5 semaines de stage pratiques.

ENCADREURS

La formation théorique et le suivi des apprenants pendant leurs activités de terrain sont faits par près de 50 acteurs experts dans la surveillance, travaillant dans les directions et programmes clés pour la gestion et le contrôle des épidémies et de la surveillance, en service au Ministère de la Santé Publique (DLMEP, DSF, PEV, ONSP, CNLS, LNSP,…) et au MINDEF. Les  CERPLES des Régions y jouent un rôle important. Tous ces acteurs sont encadrés par le personnel technique du CAFETP/DLMEP dans le cadre du suivi des apprenants FETP de base.

 

APPRENANTS

Cette formation est conçue pour les personnels responsables de la surveillance et la réponse aux flambées dans les régions, les districts et les grands hôpitaux. Un profil bien défini doit suivre la formation (voir figure ci-contre). Les apprenants viennent du MINSANTE, MINEPIA, MINDEF, et du MINJUSTICE.

Collaboration & Partenariat

Structures nationales impliquées dans l’implémentation du CAFETP

Le CAFETP est un programme du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) implémenté avec la participation du Ministère de l’Enseignement Supérieur (MINESUP), de l’Université de Buéa (UB), du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA), du Ministère de la Défense (MINDEF), de la Délégation Nationale de la Sûreté Nationale (DGSN) et du Ministère de la Justice (MINJUSTICE).

Participation des autres pays d’Afrique Centrale

Dans le cadre de la prévention et la préparation à la riposte, le CAFETP a entrepris d’outiller non seulement les personnels de santé au Cameroun mais également dans les pays frontaliers au Cameroun notamment le Tchad et la République centrafricaine. Les ressortissants de ces pays sont invités à bénéficier de la formation CAFETP à travers leurs Ministères de la Santé. La République Démocratique du Congo a également bénéficié de la formation CAFETP au Cameroun de 2010 à 2015.

Partenariat avec les organismes internationaux

La formation FETP implémentée au Cameroun est calquée sur le modèle EIS du Centers for Disease Control and Prevention (CDC). CDC représente un partenaire technique essentiel dans la formation CAFETP. Ce partenariat technique s’étend aux autres réseaux FETP dans le monde tel TEPHINET et AFENET et aux organismes tels que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Centre pasteur du Cameroun (CPC).

Depuis son lancement au Cameroun jusqu’à nos jours, le CAFETP bénéficie d’un important support financier du gouvernement américain à travers CDC et le « Defense Threat Reduction Agency » (DTRA).

D’autres apports financiers proviennent également de Métabiota et du « President’s Malaria Initiative » (PMI)

Organes du CAFETP

Le Comité de Pilotage

Le comité de pilotage est l’organe de supervision du CAFETP. Placé sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE), il comprend 12 membres désignés qui représentent les structures impliqués dans l’organisation et le fonctionnement du CAFETP notamment le MINSANTE, le Ministère de l’Enseignement Supérieur (MINESUP), le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA), l’Université de Buéa (UB), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le « Centers for Disease Control and Prevention » (CDC). Le comité de pilotage se réunit une fois par an sur convocation de son président.

Le Secrétariat Technique

Le secrétariat technique est l’organe d’exécution du CAFETP. Il est placé sous la présidence du Directeur de la Lutte contre la Maladie, les Epidémies et les Pandémies (DLMEP). Il est constitué d’un représentant du MINESUP, d’un représentant de la Direction des Ressources Humaines du MINSANTE, du Point focal CAFETP à l’Université de Buéa, du Sous-Directeur de la Lutte contre les Epidémies et les Pandémies et des coordonnateurs FETP avancé et FETP de base.

Le secrétariat technique se réunit une fois par mois à la DLMEP sur convocation de son président.

CAFETP

Le Cameroun est exposé à une variété de risques d’évènements de santé publique. Certains de ces risques ont déjà généré des situations d’urgences de santé publique, à l’instar des épidémies que nous avons enregistrées au cours de ces dernières années (choléra, méningite, grippe aviaire, variole  du singe, etc…).  Afin de prévenir, détecter précocement et répondre rapidement à ces urgences de santé publique, il est indispensable que le personnel de santé intervenant à tous les niveaux du système de santé, dispose des compétences en épidémiologie.

Depuis 1980, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) collabore  avec les Ministères en charge de la Santé Publique à travers le monde pour établir et soutenir des Programmes de formation en épidémiologie de terrain. Ces programmes sont reconnus dans le monde entier comme un moyen efficace de renforcement des capacités des pays en matière de surveillance épidémiologique, de préparation et de réponse aux épidémies et autres urgences de santé publique.  Ils sont mis en œuvre avec succès dans plus de 40 pays et ont contribué à promouvoir l’approche « Une Santé ».

Dans ce sillage, le Ministère de la Santé publique (MINSANTE) a lancé en 2010, le ‘Cameroon Field Epidemiology Training Program’ (CAFETP).

Cameroon Field Epidemiology Training Program

  • Programme du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) lancé en 2010 en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et l’Université de Buea, avec l’appui technique et financier du gouvernement Américain à travers le « Centers for Disease Control and Prevention (CDC) » et le « Defense Threat Reduction Agency » (DTRA)
  • Plateforme de formations multiples dont les formations phares sont la formation de base en épidémiologie de terrain (3 mois) et la formation avancée en épidémiologie de terrain (2 ans).
  • Programme accrédité en 2017 par le « Training Programs in Epidemiology and Public Health Interventions Network » TEPHINET (Créer un lien sur le site de ce programme)

Vision

Renforcer les capacités des personnels de santé humaine et animale en matière de surveillance épidémiologique

Objectifs spécifiques

  • Répondre aux urgences et évènements de santé publique
  • Mener des activités de recherche sur les problèmes prioritaires de santé publique
  • Améliorer la qualité de la surveillance de la maladie
  • Améliorer la communication scientifique et créer un réseau épidémiologique national et sous régional

FETP dans le monde

Historique et contexte des FETPs

Carte des FETP dans le monde

« Epidemic Intelligence Service » (EIS) est le premier programme de formation en épidémiologie de terrain. Il a été créé aux États-Unis en 1951 pour faire face à une grave pénurie d’épidémiologistes spécialisés dans le domaine de la santé publique. En 1976, le Canada a créé le premier FETP en dehors des États-Unis, toujours calqué sur le modèle EIS,  suivi en 1980 par la Thaïlande. Le premier FETP en Afrique a été créé au Kenya en 2004.

Depuis 1980, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a travaillé avec les ministères de la santé à travers le monde pour établir et soutenir des programmes de formation en épidémiologie de terrain.  Ces programmes sont reconnus dans le monde entier comme un moyen efficace de renforcer la capacité des pays en matière de surveillance, d’épidémiologie et de riposte en cas d’épidémie.  Les Ministères de la Santé de plusieurs pays implémentent ce programme standardisé pour améliorer leurs systèmes sanitaires.

Objectif des FETP

Les objectifs des programmes FETP sont de former le personnel de santé publique en épidémiologie appliquée en fournissant des services épidémiologiques aux autorités sanitaires nationales,  renforcer la capacité à répondre aux urgences de santé publique, effectuer la surveillance,  mener des activités de recherche sur les problèmes prioritaires de santé publique et améliorer les communications et le réseautage dans le pays et dans toute la région.

Support des FETP

Center for Disease Control and Prevention (CDC)

Bureau CDC Atlanta

Le rôle de CDC est de faciliter le développement et la mise en œuvre du curriculum de formation basé sur le curriculum FETP/TEPHINET ; assurer l’excellence scientifique de la formation ; superviser les résidents et agir comme consultant technique pour le Ministère de la Santé. La qualité de la formation FETP est assurée par la présence d’un épidémiologiste senior de CDC comme conseiller résident du FETP dans le pays. Dans les plupart des programmes FETP, le conseiller résident est gradué FETP de EIS à CDC Atlanta, sur lequel les FETP sont basés.

Training Programs in Epidemiology and Public Health Intervention Network (TEPHINET)

TEPHINET est une organisation internationale qui a pour but d’améliorer la connaissance en santé publique par l’accompagnement des cadres qualifiés en épidémiologie de terrain. C’est l’organe chargé d’accréditer les programmes FETP. Le conseil d’administration de TEPHINET est composé des membres des ministères des différents pays, et des représentants de l’Organisation Mondiale de la Santé et du CDC. (http://www.tephinet.org)

FETP au Cameroun

FETP au Cameroun

Le ‘Cameroon Field Epidemiology Training Program’ (CAFETP), un programme du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE), a été lancé en 2010. CAFETP organise plusieurs formations, mais les 2 formations principales sont le programme ‘FETP Avancé’ de deux ans et le programme ‘FETP de Base’ de trois mois.  CAFETP est un des 5 programmes accrédités par TEPHINET dans le monde.